was successfully added to your cart.

L’amertume est une des perceptions utilisées par les brasseurs pour créer un équilibre en bouche avec les sucres résiduels contenus dans une bière. D’autres moyens sont, par exemple, l’acidité et le niveau de gazéification.

La perception d’amertume dépend de différents phénomènes. Une bière sucrée aura une perception d’amertume diminuée, une bière peu ou très peu sucrée (qui est souvent qualifiée dans le langage commun de «sèche») aura une perception d’amertume accentuée.

Des exemples:
Un vin d’orge très sucré peut avoir un niveau de IBU (abréviation de International Bitterness Unit) de 70, mais paraître peu amer.
Une saison très peu sucrée peut être identifiée à 40 IBU et paraître fortement amère.

Un autre aspect important dans la perception d’amertume est votre sensibilité personnelle (et cela change au cours de la vie).

Dans le but de vous aider à avoir une idée de la perception que vous êtes susceptible d’avoir en buvant une de nos bières, nous avons développé une échelle textuelle simple pour nos étiquettes. D’abord nous qualifions la perception d’amertume, et ensuite nous identifions le niveau d’IBU.

Par exemple:

Forte/35
Moyenne/35
Faible/15

Comme vous le constatez, nous séparons la perception et le niveau d’IBU de la bière.
Nous gardons l’indication des IBU, car c’est encore une référence auprès de certains consommateurs.

Donc, ce qui est le plus utile pour vous est l’indication de perception. Santé!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.